Les grandes marques de chaussures de sport cherchent régulièrement à innover pour notamment se différencier de leurs concurrents. Cette fois, la palme revient à la célèbre marque allemande Adidas. Celle-ci a réussi à concevoir des chaussures de sport en utilisant des déchets plastiques provenant de l’océan.

C’est à la fois un joli coup marketing, et un moyen de sensibiliser les gens sur la pollution des océans.

En association avec Parley for the Oceans

L’équipementier Adidas s’est associé avec l’organisation Parley for the Oceans pour ce projet de chaussures à base de déchets provenant des océans. Cette organisation lutte depuis longtemps contre la pollution des océans. Elle collabore régulièrement avec l’association Sea Shepherd connue notamment pour chasser les braconniers et les pêcheurs de baleines. D’ailleurs, Sea Shepherd fait également partie du projet des chaussures Adidas. Elle a notamment remonté à la surface un filet de pêche qui gisait au fond de l’océan au large de la côte de l’Afrique de l’Ouest, et qui a été utilisé dans le design des chaussures.

C’est ensuite Parley for the Oceans qui s’est occupé de recycler le plastique provenant du filet de pêche, qui a lui été utiliser par Adidas pour concevoir les chaussures. C’est donc un véritable travail d’équipe entre plusieurs acteurs souhaitant faire avancer les mentalités pour protéger les océans et les mers contrent la pollution.

Les baskets

Pour le moment, les baskets créées par Adidas ne sont qu’un prototype et il est donc impossible de les retrouver dans le commerce. Ces Adidas que l’on peut nommer Parley puisque c’est écrit sur la semelle à l’intérieur de chaque chaussure, propose un design étonnant, mais plutôt réussi. Sur une base blanche, de fines lignes vertes et espacées ont été cousues sur la partie extérieure de la chaussure. Ces lignes vertes sont directement inspirées des mailles du filet qui à notamment été utilisé pour concevoir cette paire de chaussures.

Avec ce modèle, Adidas veut innover en proposant des baskets zéro gâchis utilisant des matériaux recyclés.

C’est donc un beau projet que propose Adidas et les associations comme Sea Shepherd et Parley for the Oceans, en voulant à la fois dépolluer les océans tout en proposant des produits nettement plus responsables, puisque fabriqués à partir de matériaux ayant déjà servis et qui pourront de nouveau resservir une fois la paire usée. On retrouve ce modèle de fabrication dans d’autres produits et notamment des jeans ou divers autres vêtements. L’avenir est peut-être dans les objets déjà utilisés et entassés dans les poubelles ou les déchèteries.