On vous a invité pour une soirée en boite ou à un mariage ou à fête ? Seulement, vous avez du mal à choisir entre vos différentes chaussures. Voici quelques pistes pour trouver la bonne paire pour aller danser.

Quelles chaussures de votre placard sont adaptées à la danse ?

Il faut savoir avant toute chose qu’il est primordial de disposer d’un bon matériel pour danser. Et ce que l’on soit un débutant ou un professionnel de la danse. Disposer de bonnes chaussures de danse c’est indispensable pour son confort, mais aussi pour la santé des articulations.

Si vous vous contentez des chaussures de votre placard pour danser, vous devez donc vous assurer que les chaussures sont suffisamment confortables. Vous devez voir notamment si elles sont à la bonne pointure. Assurez-vous également qu’il y a un bon maintien de chaque pied. Les chaussures ne doivent être ni trop serrées ni trop lâches. Si vous optez pour des chaussures à talons, privilégiez les modèles de moins de 5 cm.

Les chaussures doivent être de préférence légères voire très légères. Cela vous permet de rester plus longtemps sur la piste, car vous ne vous fatiguerez pas facilement. Si vous suivez un cours de danse, prévoyez des chaussures que vous pourrez porter au moins pendant une heure. Dans le cas où vous êtes l’invité d’une fête, pensez à opter pour des chaussures légères tenant au moins 4 heures.

Danser avec des bottines ou des bottes, c’est aussi possible. Vous devez toutefois vérifier si la semelle est souple pour que le pied puisse mieux s’articuler. Au niveau de la cheville, il est aussi indispensable d’avoir une bonne souplesse.

L’important est donc de pouvoir glisser sans danger sur la piste avec les bonnes chaussures.

Quelle est la semelle adaptée à une chaussure de danse ?

Une bonne paire de chaussures présente une semelle lisse ou avec des dessins en cercle. Ces chaussures facilitent la glisse au moment d’une rotation. Le danseur arrive alors à bien garder son équilibre. Pour les débutants, une mauvaise semelle de chaussures peut conduire à sa chute ou à la torsion de ses chevilles.

Pour glisser sans danger, il faut bannir les semelles synthétiques, en plastique, durs ainsi que les semelles en cuir. Bannissez également les semelles en caoutchouc, même si elles sont antidérapantes.

Privilégiez plutôt les chaussures avec une semelle en daim. Pour améliorer la glisse, l’astuce est de placer un bandeau de tissu ou une chaussette au niveau de la plante des pieds.

Dans le cas où la salle de danse ou le lieu où vous allez danser n’est pas doté d’un plancher flottant, pensez aussi à mettre des semelles amortissantes. Ces dernières sont non seulement confortables, mais permettent de préserver la colonne vertébrale et les articulations.

Outre les qualités de glisse de la semelle ainsi que sa souplesse, il est indispensable aussi d’avoir des chaussures de danse avec des semelles fines.

Peut-on porter des chaussures à talons ?

C’est possible de porter des chaussures de ville à talons hauts lorsque vous allez danser. Cependant, vous devez vous assurer que vous avez les bonnes semelles. En effet, avec ces chaussures à talons, il est plus facile de se fouler la cheville, puis qu’il est plus complexe pour le danseur de trouver l’équilibre de son corps.

Pour certains cours de danse, le port de chaussures spécifiques adaptés aux thèmes des cours est parfois tentant. Cela n’est pourtant pas obligatoire. Pour un cours axé autour du country par exemple, porter des santiags peut être contraignant, puisqu’il s’agit de chaussures lourdes. Il faut donc penser à deux fois avant de choisir des chaussures de danse particulières.

Enfin, si vous êtes amenés à danser régulièrement, pensez à investir dans des chaussures fermées à talon bas appelées « chaussures d’entrainement ».