Lorsque l’on est enfant, on est obligé de changer assez souvent nos vêtements. Ces derniers deviennent rapidement trop petits et nous devons passer à une taille supérieure. Cette habitude est également présente pour les chaussures. Le problème c’est que pour les familles les plus démunies il devient difficile de combler ce besoin pourtant anodin pour la plupart des Français. Ainsi, des centaines de millions d’enfants marchent régulièrement pieds nus dans le monde. Afin de les aider, Kenton Lee a eu l’idée de créer une paire de chaussures qui peut être portée plusieurs années par l’enfant.

Une taille modifiable, The Shoe that Grows !

Kenton LeeL’idée de base parait simple, pourtant il semblerait que personne ne s’y soit penché auparavant. En effet, Kenton Lee, un ingénieur américain est le premier à développer le projet d’une chaussure qui puisse suivre une partie de la croissance des enfants. Cette idée lui est venue suite à un voyage au Kenya et notamment dans la capitale Nairobi en 2007. Face au quotidien malheureux des enfants qui ne l’a pas rendu insensible, il s’est donc lancé dans l’objectif d’aider les enfants vivant pieds nus et n’ayant donc pas les moyens de se payer de chaussures.

Le projet a donc abouti sur une chaussure dont la taille peut être modifiée. Plus précisément, il s’agit d’une sandale qui peut se régler sur 5 pointures différentes. Cela se fait à l’aide de boutons-pression et de lanières. Il existe deux modèles différents. Le premier est une sandale accompagnant les enfants de 0 à 4 ans et une autre pour ceux âgésde5 à 9 ans.

300 millions d’enfants concernés

La chaussure qui grandit - sur pied

Je me devais de parler de ce super projet afin que chacun puisse réellement prendre conscience que nous avons la chance de ne pas vivre dans le besoin surtout pour les choses élémentaires que sont la nourriture, les vêtements et dormir sous un toit. Pourtant, de nombreux enfants dans le monde n’ont pas cette chance. Ils seraient ainsi plus de 300 millions à ne pas avoir de chaussures et donc à vivre quotidiennement pieds nus et plus largement à vivre dans une pauvreté affligeante. Le risque de marcher pieds nus c’est de récupérer des infections comme lankylostomose qui sont extrêmement dangereuses et peuvent ensuite se répandre à d’autres personnes.

Grâce à cette chaussure, ces enfants devraient pouvoir profiter d’une chaussure qui les accompagne durant plusieurs années de leur croissance. Afin d’être suffisamment solide, « la chaussure qui grandit » a été conçue en cuir et en caoutchouc et imaginée pour résister plusieurs années.

Une paire coûte 28 €, mais plus on achète une grande quantité et plus le prix unitaire est bas. De plus, il est possible d’effectuer un don. Pour 10 € environ, une paire est offerte à un enfant dans le monde. Kenton Lee et son association distribuent déjà ces chaussures dans plusieurs pays du monde dont Haïti, le Kenya ou l’Equateur. D’autres associations se sont également procurés des chaussures afin de les redistribuer.