Les pointures standard ont été établies pour faciliter le choix de chaussure. Mais comment faire lorsque le pied ne correspond pas à ces pointures ? En d’autres termes, comment puis-je mesurer la largeur de mes chaussures, par rapport à mes pieds qui eux, ne sont pas dans ces standards ?

Différents repères pour les pointures

En France, dans le langage courant, nous utilisons des numérotations, lesquelles correspondent généralement à la taille des vêtements aussi.

Les pieds d’adultes vont du 35 au 42, en général. Dans d’autres pays, comme en Allemagne, les lettres de l’alphabet sont utilisées : C pour un pied très étroit jusqu’à L, très large. F et G indiquent les largeurs standards.

Mesurer la largeur des pieds

La largeur des pieds se mesure à l’aide d’un mètre ruban. Poser les pieds bien à plat, en se tenant debout, afin de répartir le poids manière égal.

L’endroit le plus large du pied de trouve entre le dessous du petit orteil et l’os du gros orteil. Entourez cette partie avec le mètre ruban. Relevez la mesure ainsi obtenue.

Pieds fins à pieds très larges

Bien que la pointure en chiffres puisse être identique, la largeur du pied fait une grande différence.

Avec une largeur de pied entre 19,5 à 20,9 cm, le pied est de pointure 35 et très fin, largeur F. L’extrême opposé est la pointure 42, un pied très large (K et L), avec 27 cm de largeur. Entre ces extrêmes, il y a le pied moyen (largeur L) de pointure 38 (22,5 à 23,9 cm) tandis que le pied fort (largeur H et J) de cette pointure atteint 24 à 25 cm de large.

Noter aussi le pied fin de pointure 40 avec 22 à 23,4 cm de large.