Un patin sous la semelle de vos chaussures, y avez-vous jamais pensé ? La question est souvent sujet à controverse, selon le point de vue de chacun. Je vous propose de faire le point à cet égard.

A quoi sert un patin ?

Un patin est cette pièce de caoutchouc qui couvre la partie avant de la semelle d’une chaussure. Elle a pour objet de prévenir l’usure prématurée de la semelle. Elle sert également d’antidérapant, surtout pour les semelles en cuir, connue pour être glissantes. Le patin est donc utile dans certains cas : pour les chaussures d’une personne forte (le poids accélère l’usure des chaussures), sur des chaussures portées fréquemment et celles de conducteurs de moto (un dérapage du pied est dangereux). Cette liste n’est pas exhaustive.

Quand faut-il le poser ?

Il s’agit de savoir si l’on pose le patin sur des chaussures neuves ou déjà utilisées. Les cordonniers eux, ne font pas de différence particulière entre neuf et vieux. Selon leur avis, l’important est le bon état de la semelle afin que la colle y adhère mieux.

Comment faire ?

La pose d’un patin est l’exercice d’un cordonnier professionnel. C’est un travail méticuleux, et dont le résultat dépend de la performance de l’artisan. Les détracteurs du patin motivent leur aversion sur le fait que cette pièce déforme voire dénature la semelle de la chaussure. Un bon cordonnier posera le patin de manière à ce que celui-ci ne se sente même pas sous le pied. Une fois le patin collé, la chaussure est passée dans une presse, cela expulse l’air entre la semelle et le patin. Ce dernier est ensuite taillé pour perdre en épaisseur.

 

Notez que les patins ne sont pas forcément de couleur noire, mais parfois rouge, bleu, beige, gris….