Selon leur pays d’origine et leur marque, les chaussures de qualité connaissent des prix très variables, entre 100 à plus de 4 000 euros. Pour en savoir plus ce sujet, je vous propose une revue succincte des prix en cours.

Le prêt-à-porter de la chaussure au masculin

Espagne, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Suisse… sont les pays d’origine des marques concernées. Les prix sont compris dans une fourchette du prêt-à-porter, standard et prix maximum.

Ainsi, Minelli (France) propose ses chaussures entre 100 à 170 euros. L’italien Buttero affiche tout rond 200 euros. Toutes deux françaises, Bexley et Loding présentent respectivement un prix standard de 129 euros et de 150 euros tandis que Markowski (France) donne une marge de 145 à 195 euros.

Chez Grenson (Royaume-Uni), l’écart de prix est remarquable (170 et 420 euros) alors qu’il est plus modéré chez Doucal’s (Italie) avec un 180 euros et 220 euros. Les chaussures de Bally (Suisse) coûtent entre 325 et 595 euros pour une fourchette de prix entre 200 euros et 400 euros chez Hugo Boss (Allemagne).

Carmina by Albaladejo (Espagne) affiche un prix entre 350 à 550 euros, tandis que Massaro (France) est le plus cher (980 euros) devançant à peine Corthay (France) à 850 euros et John Lobb (Royaume-Uni) à 800 euros.

Les petites et grandes mesures

Elles sont plutôt rares, mais très chères. Ainsi, Bruno Metzger (France) qui vend ses prêts-à-porter entre 200 a 450 euros cède la grande mesure à 1 000 euros. Crockett & Jones affichent la petite mesure à 1 500 euros, la grande à 2 500 euros. Le prix maximal affiché pour la grande mesure est celui de Steiger (France) avec un coût à 4 300 euros, la petite mesure étant à 720 euros….