Je vous invite dans cet article à apprécier les qualités respectives des types de semelles de chaussures masculines. Le cuir possède ses spécificités, la gomme aussi. Alors, êtes-vous plutôt semelle en cuir ou en gomme ?

Semelle en cuir, un classique élégant

Historiquement, la semelle en cuir a toujours été utilisée dans la confection de chaussures. D’origine bovine et taillée dans le dos de l’animal (le croupon), la semelle extérieure est conçue pour durer. Solide et résistante, elle résulte d’un long travail de tannage du cuir, ce matériau traditionnel de la chaussure. Une semelle en cuir revêt donc toujours une élégance incomparable. C’est l’habillement idéal pour les grandes occasions de la vie car elle convient parfaitement aux tenues habillées.

Les plus beaux modèles en portent : richelieu, derby… Matériau naturel, la semelle en cuir favorise l’évacuation de la transpiration du pied. Au fil du temps, la chaussure devient encore plus confortable lorsque la semelle s’adapte au pied. Cet atout favorise particulièrement la marche naturelle, comme si le pied était nu.

Semelle en gomme, moderne et colorée

Le caoutchouc utilisé peut être naturel ou synthétique. Pensée pour les chaussures de type outdoor (boots, desert boots, bottines), la semelle en gomme tend à rattraper les chaussures de ville. La gomme synthétique se décline sous plusieurs formes selon le cas : caoutchouc thermoplastique (TR), micro cellulaire, thermoplastiques (du genre PVC), Polyuréthanes (PU), ou encore Ethylène-acétate de vinyle (EVA)….

Elle présente l’avantage majeur de bien isoler le pied contre la pluie et le froid. De plus, la semelle en gomme protège le pied contre les chocs et se révèle antidérapante, donc idéale pour les randonnées ou les jours de verglas. Pouvant être colorée selon le modèle, elle confère une touche moderne indéniable à la chaussure.