Les chaussures de danse de salon sont comme les gants de boxe : ce sont des effets personnels. Ce qui implique de les choisir soigneusement. Elles seront vos meilleures amies pour vos galas dansants. Ce sont vos principaux outils de travail pendant vos répétitions et vos représentations. Du choix de la taille à la forme du talon, assurez-vous de trouver chaussure à votre pied !

L’importance de la pointure

Il n’y a rien de plus agaçant que des chaussures trop étroites ou trop larges pour s’adonner corps et âme à la danse de salon. Aussi, est-il vivement recommandé faire le choix de vos chaussures de danse comme de vos chaussures de ville. Vos pieds doivent profiter d’un bon maintien, pour votre équilibre dans les figures. Il est d’usage de prendre une taille en dessous de votre pointure. Cependant, cela risque de vous causer des ampoules et donc de l’inconfort. Restez sur votre taille normale pour laisser vos pieds respirer durant vos pirouettes.

Le talon : quelle forme, quelle hauteur ?

Le choix d’une paire de chaussures de danse de salon dépend de la forme et de la hauteur du talon. En somme, il existe trois types de talon : bobine, stiletto, et cubain. Ce dernier étant le plus confortable pour les cours de danse. C’est le modèle idéal pour les débutantes, en raison de sa bonne stabilité et sa faible hauteur de 4 à 5 cm. Concernant le talon Bobine, il est reconnaissable par sa forme évasée sur la partie au sol. Ce type de talon est polyvalent : il convient aux professionnelles comme aux néophytes. Par ailleurs, il se décline en plusieurs hauteurs, allant de 5,5 cm à 8,5 cm. Enfin, le talon stiletto ou talon aiguille sera réservé aux danseuses chevronnées. Particulièrement fins, ces modèles conviendront davantage aux shows.