Insérées dans les chaussures, les semelles orthopédiques permettent d’assurer un bon soutien du pied en cas de pieds plats ou creux. Elles sont également recommandées pour équilibrer la marche quand le pied a tendance à tourner vers l’intérieur ou l’extérieur. Les semelles orthopédiques sont généralement fabriquées sur mesure après des examens. Presque toutes les chaussures peuvent accueillir les semelles orthopédiques. Mais sachez que vous ne pouvez pas placer ce type de semelles dans des sandales d’été, des espadrilles, des chaussures avec des talons supérieurs à 6 cm et tous les modèles de chaussures dans lesquels la semelle ne peut rester parfaitement en place.

Les chaussures les plus adaptées aux semelles orthopédiques

Pour mieux profiter des semelles orthopédiques, il est préférable de les porter à travers des chaussures qui leur sont plus adaptées. C’est le cas des chaussures de sport, chaussures de ville et chaussures de sécurité dont le port est possible aussi bien par les adultes que par les enfants. Votre podologue tiendra compte de la destination finale des chaussures pour utiliser des matériaux amortissant, énergisants ou neutres dans la fabrication des semelles. Car les contraintes subies par les semelles ne seront pas les mêmes selon que vous les portiez pour aller au bureau ou pour courir dans le cadre d’un marathon. C’est pourquoi il est plus intéressant d’avoir une paire de semelles orthopédiques pour chacune de vos activités.

Choisir ses modèles de chaussures en fonction de l’épaisseur de la semelle

Il est évident que votre souhait est de vous offrir les meilleures semelles orthopédiques afin de corriger votre problème au niveau de la marche. Mais ayez en tête que vous ne profiterez véritablement de vos semelles que si elles tiennent bien dans vos chaussures. C’est pourquoi il est conseillé de tenir compte de leur épaisseur lors du choix de vos modèles de chaussures. Et cette épaisseur varie en fonction des semelles. Selon les corrections à apporter, les matériaux à utiliser pour la fabrication des semelles seront plus ou moins épais. Le bon réflexe à adopter est d’associer de nouvelles semelles orthopédiques à de nouvelles chaussures. Concrètement, si vous avez l’intention de vous offrir de nouvelles semelles orthopédiques pour mieux pratiquer une activité précise, l’idéal serait de prévoir de nouvelles chaussures pour ces semelles. Laissez de côté vos anciennes chaussures qui probablement sont en train de s’user au point d’être inadaptées à la prise d’une bonne posture. Vous constaterez par exemple que les tiges sont déformées vers l’intérieur ou l’extérieur ou que les talons sont abimés. Changez vos chaussures en même temps que vos semelles orthopédiques afin de bénéficier d’un confort optimal. Mais ne portez pas votre choix sur un modèle de plus de 5 cm de talon. Aussi, évitez les chaussures 100 % plastiques ainsi que les fabrications où les avant-pieds sont très pointus.